Carte
 

Brèves

78e anniversaire de l'appel du 18 juin

La municipalité a commémoré le 78e anniversaire de l'appel du 18 juin 1940. Appel lancé par le...

Le Tennis Club accueille un volontaire en service civique

La saison sportive s'achève, le travail des clubs pas pour autant. En effet, le Tennis Club...

La semaine des randonneurs

Lundi, 24 marcheurs ont réalisé une boucle les menant de St Sornin-Lavolps à...

L'école maternelle a fait son cirque.

Vendredi 22 juin, les élèves de l'école maternelle de Pompadour ont présenté le résultat d'une...

L'étoile accueillera le gala annuel de l'ACPP

"L'Association Culturelle du Pays de Pompadour (ACPP) vous informe que son traditionnel gala...

Bernard Brugère, honoré par les instances du rugby

Charles, Bernard, Dédée, Paul: plus de 200 années, au service du CAP, sur cette photo.

Les jeunes générations ne l'ont pas connu comme instituteur rigoureux et passionné, à Poujols (Beyssac 19), Ségur ou à Pompadour. Il en est pourtant passé, du monde, à son tableau noir. Pour les plus jeunes, il est quand même difficile de ne pas avoir croisé Bernard, aux Restos du coeur, au tennis club, aux collectionneurs, au jumelage, à la pétanque, au don du sang ou au rugby. Il est le seul champion de France de rugby, encore licencié au CAP. Finale remporté contre Juillan, en 1957. Titre retiré à Pompadour, après réclamation de Juillan, mais pour Bernard, une finale gagnée, c'est un titre gagné. La légende dit qu'il se serait fait tatouer un "Bouclier de Brennus", ainsi que la date de "SON" titre, sur une partie secrète de son anatomie. Mais nous n'irons pas vérifier.

Ce vendredi 1 décembre, Alain Parot, ancienne grande figure du CA Pompadour et actuel vice-président du comité du Limousin, a remis la médaille du comité, à Bernard, pour les nombreuses années passées au service du rugby et plus particulièrement celles consacrées au CA Pompadour. Bernard a offert un verre, à ses amis, présents pour l'occasion et a ressorti plusieurs albums photos de l'épopée moderne, de son cher CAP.