Carte
 

Brèves

Ouverture des piscines de Lubersac et Pompadour

Les piscines intercommunales de Lubersac et de Pompadour ont ouvert, ce lundi 29 mai, pour les...

Les randonneurs étaient à Chamboulive

Lundi  21 marcheurs se sont déplacés à Arnac pour parcourir le sentier des Levades malgré...

Etrusques et tapisserie au menu des collectionneurs

Le samedi 10 juin, l'ACPR, Association des Collectionneurs de Pompadour et de sa Région, organisait...

Le comité de Jumelage prépare la venue des Allemands

Ce sera une rencontre de jumelage estivale, cette année, à Pompadour. La délégation bavaroise...

Une fête du tennis réussie

Mercredi 14 juin, le tennis club de Pompadour avait combiné la fête du tennis et la clôture de la...

Courses de Pompadour: un magnifique dimanche de mai !

Avant de s’installer à nouveau comme le rendez-vous hebdomadaire de la Cité du cheval, les courses de Pompadour ont animé le dimanche 21 mai sur l’hippodrome corrézien. Les sept courses au programme (quatre en obstacle et trois en plat) se sont déroulées sous un beau soleil et devant une très belle affluence pour la saison : près de quatre cent cinquante entrées payantes ont été comptabilisées ce qui constitue le meilleur chiffre depuis six ans pour cette journée du mois de mai.

Les épreuves principales de la journée se disputaient en obstacle et étaient réservées aux chevaux anglo-arabes, le point d’orgue étant le prix Nikanor, un cross-country qui clôturait la réunion. Tenant du titre depuis 2014 et également lauréat du Grand Cross de Pompadour l’an dernier, « Coelho » tentait de décrocher un quatrième succès dans cette course. Prenant ses responsabilités aussitôt le départ donné, « Coelho » ne lâchait plus le commandement et franchissait le poteau en tête au terme des cinq mille mètres du parcours, conduit par son partenaire Colm McCormack avec lequel il est la plupart du temps associé.  Second de l’épreuve les deux dernières années, l’élève de Fabien Lagarde « Aravios du Mont » termine cette fois-ci troisième, devancé par la belle fin de course de « Sabrisco ». Damien Ulinski, le jockey de ce dernier, apporte ainsi une belle place d’honneur à François Tourade, propriétaire et entraîneur de ce cheval de onze ans.

Autre épreuve importante, le prix André Valat se disputait un peu plus d’une heure plus tôt. Un autre cheval entraîné par le Royannais Guillaume Macaire s’est imposé : « Boy de la Brunie ». Ce dernier a fait briller les couleurs et l’élevage de Jacques Crouzillac dont le haras se situe à deux pas de l’hippodrome. La mère et la grand-mère de « Boy de la Brunie », également élevées au Haras de la Petite Brunie, avaient d’ailleurs déjà foulé avant lui la piste de Pompadour en compétition. A noter également que deux frères, Adrien et Baptiste Fouchet, montaient lors de cette épreuve. Ils ont terminé aux deux premières places ! Adrien le plus jeune devançant son aîné Baptiste qui était associé à « Biarritz des Landes ».

Première course d’obstacle de la journée, le prix A. Granel a permis d’assister à une démonstration de « Royale Bird », jument appartenant à Francis Delord et entraînée à Pompadour par Fabien Lagarde. Faussant très rapidement compagnie à ses concurrents, « Royale Bird » a compté par moments jusqu’à un obstacle d’avance. Jamais inquiétée, elle s’est imposée très facilement, devançant deux pensionnaires de Guillaume Macaire. « Royale Bird » marche ainsi dans les traces de sa sœur « Dream’s Bird », plusieurs fois lauréate à Pompadour, en particulier dans le Grand Steeple l’an dernier.

Toujours en obstacle, la course de haies (prix Adrien et Frédéric Tarneaud) est revenue à un cheval entraîné par François Nicolle, « Unzo du Bara », un habitué de la piste qui décroche son cinquième succès à Pompadour.

L’obstacle était en tous points à l’honneur ce dimanche puisque se tenait également en même temps le Grand Steeple-chase de Paris sur l’hippodrome d’Auteuil, la plus importante course d’obstacle du calendrier en France. Une pause dans les opérations a été effectuée pour pouvoir regarder la course sur les écrans et suivre notamment les performances du tenant du titre « So French » qui avait débuté sa carrière à Pompadour en 2014. Au terme d’une très belle course, le pensionnaire de Guillaume Macaire s’est de nouveau montré le plus fort et conserve ainsi sa couronne de meilleur cheval d’obstacle français. Lors de sa première course qui s’était disputée en plat, « So French » était associé à Clément Cadel, présent à Pompadour ce dimanche, et qui a d’ailleurs réalisé une très belle journée  puisqu’il s’est imposé à deux reprises, en selle sur des pensionnaires du palois Jean-Pierre Daireaux : « Azzaro de l’Abbaye » lors de l’épreuve d’ouverture et « Is sur Tille » dans le prix René Boisseuil. Dans cette épreuve, Clément Cadel a été félicité par le Limoges CSP, représenté par son président Frédéric Forte, trois joueurs dont le capitaine Ousmane Camara et par l’un des partenaires principaux du club de basket limousin multiple champion d’Europe. Avec cette journée à Pompadour, le CSP souhaitait remercier son sponsor pour son implication à ses côtés tout au long de la saison. Enfin, dernière épreuve plate du jour, le prix Joseph Louis de Tourdonnet est revenu à « Dipp’d In Gold », entraîné à Toulouse par Marion Fabre.

Petite pause désormais avant de retrouver les courses de Pompadour cet été à partir du dimanche 9 juillet, date de la prochaine réunion. 

Thibaut Dupuy