Carte
 

Brèves

Toujours autant d'engouement pour "Pompadour aux Lampions"

130 habitués ou néophytes se sont engagés dans l'aventure de Pompadour aux Lampions. De multiples...

8000 euros pour la ligue contre le cancer

Malgré le temps, La troisième édition de La favorite a connu un grand succès, en...

L'Association Culturelle a fait son bilan

Jeudi 20 juillet dernier avait lieu, à la salle de la forêt du Rugby/Basket de Pompadour,...

Pompadour fête le cheval du 12 au 15 août

Tout le weekend, du samedi 12 août au mardi 15 août, ce sont de nombreuses manifestations dédiées...

Le cochon de Christian victime de son succés

Comme tous les ans, la première réunion hippique, du mois d'août, s'est déroulée le samedi, avec en...

La dernière réunion de juillet a offert de belles courses

La dernière réunion de courses du mois de juillet s’est tenue dimanche 30 sur l’hippodrome de Pompadour en présence d’un public nombreux venu assister à de belles épreuves très fournies en partants. En plat, deux compétitions avaient même réuni un nombre de participants potentiels supérieur au maximum possible, il y a donc eu des éliminés à la déclaration de partants définitive, deux jours avant les courses.

Le temps fort de la journée avait néanmoins lieu en obstacle. Il s’agissait du prix de la Communauté de communes du Pays de Lubersac-Pompadour, une course de haies disputée sur la distance de 3.900 mètres. Déjà impressionnante lors de ses deux succès acquis sur la piste corrézienne au printemps, sans compter sa très belle troisième place dans le temple de l’obstacle à Auteuil en juin, la jument Royale Bird, âgée de cinq ans, qui défend les couleurs de Francis Delord et l’entraînement de Fabien Lagarde affrontait cette fois-ci ses aînés alors qu’elle se confrontait à des concurrents de sa génération lors de ses précédentes sorties. Comme à son habitude, Royale Bird, associée à Gaëtan Olivier, a pris le train à son compte dès le départ et a mené l’épreuve à un rythme soutenu. Nettement détachée durant toute la course et franchissant parfaitement chacun des obstacles, elle n’a jamais été inquiétée jusqu’au passage du poteau où pas moins de douze longueurs la séparaient du second, son compagnon de boxes chez Fabien Lagarde, Ballyrock. Cette nouvelle victoire pleine de classe promet Royale Bird à un bel avenir. A l’arrivée, l’entourage de la jument a été félicité par les maires de la Communauté de communes en présence de Birgit Erb, maire d'Oberelsbach (commune jumelée avec six communes du Pays de Pompadour) et présente en Corrèze pour les rencontres du jumelage.

La sœur de Royale Bird : Dream’s Bird était également en piste ce dimanche dans le steeple-chase du jour. Gaëtan Olivier n’est toutefois pas parvenu à décrocher un second succès dans l’après-midi avec cette autre fille d’Oiselière mais il termine à une belle deuxième place, derrière un excellent cheval : Votre Plaisir, entraîné en Mayenne par Serge Foucher, et qui s’était notamment classé second du très prisé Grand Cross de Pau en 2016. Un dernier point de généalogie, Oiselière est également la mère d’un autre élève de Fabien Lagarde, Silent Hill, lauréat des cross-countries des deux semaines précédentes à Pompadour. Silent Hill n’était toutefois pas au départ ce dimanche sur les gros obstacles du prix Antoine Roque dans lequel le jumelé était composé des deux chevaux préparés par Guillaume Macaire, dans l’ordre : Volcan d’Estruval et Ole Companero.

En plat, deux jockeys ont réalisé un coup de deux. Emilien Revolte s’est imposé avec Shahm dans la course réservée aux purs-sangs arabes pour le compte du Landais Xavier Thomas-Demeaulte, puis dans le prix des Haras Nationaux, course pour chevaux anglo-arabes, avec Vertiblue qui dépend du même entraînement. Pas encore vu en Corrèze cette année, Emilien Revolte, habitué de l’hippodrome puisqu’il y a notamment reçu la distinction du Pommeau d’or en 2013 et 2015, a donc montré qu’il maîtrisait encore toutes les particularités de la piste de Pompadour en 2017. Maxime Foulon a lui aussi décroché deux succès. Il était en effet en selle sur Trapped dans le prix Général Duchez et Inevitable Hermann dans le prix de Royan la Palmyr, chevaux entraînés respectivement à Chantilly par François Belmont et à La Teste en Gironde par Maurizio Guarnieri.

La prochaine journée de courses à Pompadour aura lieu non pas le dimanche mais le samedi, il s’agira du 5 août. Pour cette occasion, les opérations sont retardées d’une heure  (départ de la première course à quinze heures trente) et la journée se terminera avec un repas du cochon à la broche à partir de vingt heures. Le tarif du repas est fixé à quinze euros et il est possible de coupler le repas avec l’entrée aux courses pour vingt euros.