Carte
 

Brèves

Les cadets et les juniors auteurs du belle saison.

Opposés à Gueret, pour la demi-finale du championnat du Limousin, au Palais sur Vienne, les juniors...

Ctc BBA, les résultats du basket

Benjamins (U13M) : Défaite à domicile, face à l'ES Gardonne, sur le score de 48 à 67. Benjamines...

Les élèves de Pompadour découvrent "autrement" leur château

Le Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise continue ses interventions auprès des élèves de l'école...

Eric Chartier, invité de la médiathèque

Le samedi 24 mars, la médiathèque intercommunale du site de Pompadour a reçu Monsieur Eric Chartier...

Premier concours réussi pour la SCHP

Ce week-end de Pacques a sonné l'ouverture de la saison de concours organisée par la Société de...

Les "Cas fait Débat" ne désemplissent pas

Le 30 mars la soirée " Le cas fait débat " dans le salon des tribunes de l'hippodrome accueillait un public de plus d'une soixantaine de personnes. L'invité, Louis-Olivier Vitté venait parler des villages noyés lors de la mise en eau des barrages de la Dordogne. Il a prévenu son auditoire, qu'il faisait un travail de conteur, et non d'historien ou d'érudit. En s'appuyant sur des photos, anciennes, comparées à de plus récentes, il a montré des sites, et s'est appliqué, avec talent, à dépeindre la vie des habitants avant les barrages, leur commerce le long de la Dordogne, sur les gabarres ou d'autres bateaux. Il a fait partager son émotion à l'idée de ce qu'ont pu ressentir les habitants, obligés de quitter leurs maisons, lieux de travail, cimetières. Ses propos conduiront sans doute une partie du public à aller visiter certains sites, aujourd'hui abandonnés, comme la Thébaïde à Arches, cet ancien couvent construit à la fin du 19ème siècle.