Carte
 

Brèves

L'AS Concèze attaque une nouvelle saison

L'ASC démarre sa saison par un bon match, contre l'US Beaubreuil qui se finit aux tirs aux...

Les Randonnées de l'Abbatiale ont fait leur rentrée

Peu de randonneurs pour la reprise, lundi 4 septembre, 15 marcheurs se sont rendus, à St-Viance, la...

Une première édition réussie pour les attelages

Dimanche 3 septembre, c'est sous le soleil que le Haras national de Pompadour a vibré au son des...

Le BBA organisait sa 1ère journée "portes-ouvertes"

Pompadour, gymnase municipal. 1ère Journée "Portes ouvertes" organisée par le Basket...

Ecole élémentaire: qu'est ce que la boîte à dons ?

La boîte à dons pour enfants Comment ça marche ? Dans cette boîte à dons, tout le monde...

L'hippodrome a fait le plein malgré la pluie

Grande fête du cheval, le 15 août à Pompadour a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses malgré une météo capricieuse. Les gouttes de pluie apparues en milieu d’après-midi n’ont en effet pas empêché la foule des grands jours de se rendre en masse sur l’hippodrome. Davantage d’entrées payantes que les deux 15 août précédents ont d’ailleurs été comptabilisées. Plusieurs animations proposées entre les courses ont ponctué la journée. Fort appréciés par le public, les artistes en résidence au Haras National ont effectué des démonstrations des spectacles équestres présentés notamment lors des cabarets de l’été. Les poulinières de Chignac, accompagnées de leur poulain ont également défilé sur la piste et dans l’enceinte des balances. 

Pour les courses, l’obstacle était à l’honneur lors de cette journée au cours de laquelle quatre épreuves dont deux cross-countries était disputées dans cette discipline. Le Grand Cross (prix Basile et Bernard Lachaud) et le Grand Steeple (prix Président René Parveau), éléments principaux du calendrier corrézien, tenaient la tête d’affiche.

Ayant terminé douze fois tête de liste des entraîneurs d’obstacle en France et occupant cette place de manière ininterrompue depuis 2009, le Royannais Guillaume Macaire a une fois de plus montré que ses chevaux réussissent au moins aussi bien à Pompadour qu’ailleurs en France, en remportant ce mardi les quatre courses d’obstacle au programme. Pour trois d’entre elles, les chevaux gagnants étaient associés à James Reveley, cravache d’or d’obstacle en2016 (jockey ayant totalisé le plus de victoires en France au cours d’une année). 

Le premier succès de la journée pour le duo Macaire / Reveley a eu lieu dans le prix Président René Parveau où Vœux d’Estruval a franchi le poteau en tête. La locale Dream’s Bird, tenante du titre, appartenant à Francis Delord et entraînée par Fabien Lagarde a néanmoins tracé un beau parcours pour terminer à seulement une longueur  du lauréat. A noter également la belle troisième place de Crystal d’un Jour pour le compte du permis d’entraîner périgourdin Alain Seguy. Puis Aviso d’Estruval s’est imposé dans le Prix Docteur Francis Taillandier, devançant le pensionnaire de Fabien Lagarde Ballyrock qui était confié à Damien Ulinski. Le premier cross-country de la journée, le prix Louis et Philippe Reillier, était réservé aux chevaux anglo-arabes. Cette fois-ci le pensionnaire de Guillaume Macaire : Le Grand Babu était associé non pas à James Reveley mais au jeune jockey de vingt ans Kilian Dubourg. Comme dans les deux courses d’obstacle précédentes, le pensionnaire de Guillaume Macaire devance un cheval entraîné par Fabien Lagarde. Il s’agissait cette fois-ci d’Aravios du Mont. La troisième place était quant à elle prise par un autre local : Sabrisco, préparé par François Tourade.  Le Grand Babu apporte ainsi à Jean-Michel Reillier un cinquième succès dans cette épreuve qui rend hommage à des membres de sa famille. 

Enfin, en point d’orgue de la journée, se tenait le Grand Cross de Pompadour. Le tenant du titre Coelho faisait certes figure de favori mais il devait affronter une opposition de qualité composée notamment d’Hades des Mottes, troisième de cette épreuve l’an dernier, entraîné dans la Manche par Patrice Quinton et récent lauréat du Grand Cross de Vittel, de Silent Hill, pensionnaire de Fabien Lagarde, double lauréat ici cette année ou encore de Songe d’Estruval et Uto, déjà lauréats sur la piste de Pompadour. Toujours aux avant-postes comme il aime à le faire, Coelho a assumé son statut pour inscrire, cette fois-ci avec James Reveley, une seconde fois son nom au palmarès de l’épreuve rejoignant Ragot d’Estruval, Corézien de la Brunie ou encore Sarako dans le cercle des doubles vainqueurs du Grand Cross. Egalement entraîné par Guillaume Macaire, Songe d’Estruval a terminé très vite dans la ligne droite pour s’emparer de la seconde place devant le pensionnaire de Fabien Lagarde Uto qui réalise néanmoins une très belle course. 

En plat, deux courses étaient réservées aux cavaliers amateurs. Brian Caillet a signé sa première victoire dans le prix Paris Jour, en selle sur Slon He, entraîné à Toulouse par Eric Dell’Ova. Lara Le Geay a quant à elle permis à Amaerion de décrocher un nouveau succès très probant à Pompadour après sa victoire du 5 août. Amaerion effectuait une nouvelle fois un long déplacement depuis Düsseldorf où il est entraîné par Sascha Smrczek. Pour être complet, notons la victoire de Tiare du Lac dans l’épreuve d’ouverture pour le compte de la Landaise Christina Jung.

Autre temps fort de la saison 2017 sur l’hippodrome de Pompadour, le Grand Prix de Pompadour, épreuve principale du calendrier en plat, sera au programme de la prochaine réunion de courses du dimanche 20 août. Lauréat des trois dernières éditions, Titus Mill devrait une nouvelle fois être amené en Corrèze par son entraîneur belge Léo Braem pour défendre son titre. Cette journée du Grand Prix sera également la journée du chapeau. Tout le monde est invité à se rendre à l’hippodrome en étant coiffé de manière élégante ou originale.