Carte
 

Brèves

Le tennis club remporte le trophée 19

Opposés, en finale, à l'équipe de Bort les Orgues, nos 4 mousquetaires, Christian, Ludovic,...

Des Marsupilamis ont représenté le Pays lors de la "Déjantée"

Le 23 septembre 2017, se déroulait la 6ème édition de la Déjantée, autour du le lac de...

Rugby: Première sortie victorieuse pour Pompadour

Réserves: Objat 5-34 Pompadour. Jouée à 12, cette première rencontre a été relativement bien...

Les randonneurs ont fait leur assemblée générale

L'association, des Randonnées de l'Abbatiale, a tenu son Assemblée Générale, en présence de Marcel...

La médiathèque accueillait le Prix 2017 des Lecteurs Corréziens

La médiathèque intercommunale de Pompadour a accueilli, le jeudi 28 septembre, la lauréate du prix...

Un extraordinaire 14 juillet à Pompadour

 

 

 

 

Le 14 juillet n'est pas uniquement jour de Fête Nationale, à Arnac-Pompadour, c'est également la fête votive du village. Manèges, tirs à la carabine, chenilles et autos tamponneuses sont en place, sur la place du château. La journée commence par le traditionnel dépôt de gerbe, au monument aux morts, suivi du défilé des élus et de la population. Au rythme cadencé des sapeurs pompiers, le cortège traverse le bourg pour rejoindre le parvis de la maison de retraite, sur lequel, sont confortablement installés, les résidents. 3 musiciens de l'Amicale Laïque de St Sornin jouent de leurs instruments traditionnels, avant que la chorale de Pompadour ne prenne le relais. Un apéritif est servi par le personnel de l'établissement, pour un moment de convivialité fort apprécié.

Les pompiers grimpent ensuite dans leurs camions, afin de rejoindre l'hippodrome, sur lequel est organisée une sardinade géante. Très vite, les gourmands affluent et se retrouvent plus de 250 pour profiter des sardines grillées à volonté. Les courses débutent à 14h, entrecoupées d'animations organisées pour le 180ème anniversaire de l'hippodrome. La présentation de plusieurs grands champions, Corézien de la Brunie, Grey Bird pour ne citer qu'eux, qui ont connu la gloire sur les pistes de Pompadour, a captivée le publique (environ 1500 pers).

En fin d'après-midi, les terrasses des cafés se remplissent, tout comme les bancs du repas populaire qui propose, cette année, une délicieuse paëlla. 400 personnes ont pris place et ont pu guincher, sur les airs entraînants de l'orchestre de Christian Roques.

A la tombée de la nuit, l'hippodrome se remplit à nouveau, c'est l'heure du feu d'artifice. Une fois encore, les applaudissements nourris témoignent de la qualité du spectacle pyrotechnique, offert par la mairie. Le judicieux choix des musiques d'accompagnement a généré une belle ambiance, dans l'hippodrome. La plus part des 8000 personnes assises reprenant, en coeur, les plus grands classiques de la chanson française.

La soirée se terminait comme elle avait commencé, sur la place du vieux lavoir où se sont enchaînés, jusque tard dans la nuit, pasos, marches et madisons.

Une journée réussie en tous points qui n'a malheureusement lieu qu'une fois dans l'été. Vivement l'année prochaine.