Carte
 

Brèves

69 prélèvements pour la collecte d'octobre

Jeudi 25, la collecte organisée, à la salle polyvalente, par l'Etablissement Français du Sang, a...

Les randonneurs ont invité des enfants

Lundi, 26 marcheurs se sont rendus à Vigeois. Parmi eux, trois enfants qui accompagnaient leurs...

Les premiers frimas refrènent les randonneurs

Lundi 14 marcheurs se sont rendus à Juillac, revêtus de vêtements d'hiver?, plus que nécessaires,...

La semaine des randonneurs

Lundi 44 marcheurs se sont déplacés à Uzerche. Ils sont partis de la gare du tacot, pour...

Le CAP défait au Lardin

Réserves : Le Lardin 27-19 CAP Gros coup de moins bien, pour la réserve du CAP qui, outre les...

Une course d'obstacle en direct sur Equidia

Une grande première avait lieu dimanche 26 août pour la Société des courses de Pompadour, à l’occasion de l’étape du Galop Tour Inter-régional (GTI). Il s’agissait de la diffusion en direct d’une course d’obstacle sur la chaine Equidia (chaine spécialisée des courses, disponible dans les bouquets satellite et ADSL). Depuis 2013, chaque année, trois épreuves sont télévisées lors de la journée accueillant le GTI et sont supports de paris en dehors de l’hippodrome. Mais jusqu’à présent, seules des courses plates étaient concernées. Du fait des contraintes de la télévision, les horaires des courses étaient un peu chamboulés dimanche. Le départ du prix du Président Latreille, la course de haies retransmise pour la première fois en direct, avait ainsi lieu à 13h35. Les deux autres épreuves diffusées : le prix du Conseil Départemental de la Corrèze et le prix Le Moutard (quatrième et cinquième course du jour) étaient séparées d’une heure mais les animations proposées par la Société des courses permettaient de patienter sans trouver le temps long. En plus des traditionnelles courses en sac pour les enfants qui connaissent toujours un grand succès, une démonstration de l’artiste équestre Lorelei Laesslé a été particulièrement appréciée du public, de part notamment la complicité qu’elle noue avec ses chevaux. Au niveau des enjeux, les trois courses avec paris en dehors de l’hippodrome ont connu un très beau succès. En effet, malgré un nombre de partants nettement inférieur à l’an dernier, le montant des enjeux s’élève à sept cent cinquante mille euros, en hausse de cinq pourcent par rapport à 2017. Pour mesurer la visibilité qu’apporte la retransmission de ces épreuves, ce chiffre obtenu en dehors de l’hippodrome sur seulement trois courses, est à comparer avec le montant total des paris enregistrés sur toute une saison à Pompadour qui avoisine les deux cent mille euros.

Sur le plan sportif, les téléspectateurs du prix du Président Latreille ont pu assister à une belle lutte dans la phase finale entre notamment deux concurrents qui restaient sur une victoire ici. La pensionnaire du Royannais Fançois Nicolle qui était montée par Thomas Guguen, Chanelle d’Arc, lauréate en steeple-chase le 15 août, n’a devancé Tout en Cardoun qui avait franchi le poteau en tête le 14 juillet que d’une courte tête.

Représenté sur l’hippodrome par son Vice-président et élu du canton Francis Comby, le Conseil Départemental de la Corrèze, était à l’honneur pour l’étape du GTI à proprement parler. Cette course plate de deux mille trois cents mètres, était par ailleurs la meilleure course sur le plat de la saison pour les pur-sang, après le Grand Prix de Pompadour qui avait lieu la semaine dernière. Le Cantilien Full Court Press qui y terminait troisième revenait d’ailleurs en Corrèze suite à sa bonne course. Entré en tête dans la ligne droite, il devait néanmoins s’incliner devant Slon He, toujours à l’aise à Pompadour où il s’était notamment classé troisième de ce prix du Conseil Départemental de la Corrèze l’an dernier. Slon He, associé à William Smit, faisait ainsi triompher l’entraînement toulousain d’Eric Dell’Ova, un fidèle de Pompadour depuis de nombreuses années. Le Marseillais Boker Mazal, pensionnaire de Franck Forési, terminait troisième un peu plus loin.

Dernière des trois épreuves diffusées, le prix Le Moutard est revenu à Ronchois, déjà vu à cinq reprises en Corrèze sans être toutefois parvenu à s’imposer. Il devance Doc Diamond qui défend les couleurs locales d’Hervé Froidefond. Ronchois était associé à Dylan Alberca-Gavilan, jeune jockey landais actuellement en tête au classement du pommeau d’or qui récompense le jockey le plus régulier à Pompadour dans chaque discipline.

En obstacle, ce classement est dominé par Adrien Fouchet, irrésistible à chaque fois qu’il se met en selle. Dans le prix de Beyssac, un cross-country, il s’est imposé pour la neuvième fois de l’année et est toujours invaincu ! Il était associé au pensionnaire de Guillaume Macaire Drop d’Estruval et devance le local Ducello, monté par Damien Ulinski et entraîné par Fabien Lagarde.

Pour être complet, on notera les victoires de Walk de Cerisy dans le steeple-chase de jour pour le compte de Guillaume Macaire, celle en plat dans le prix de Lubersac de Loupedro associé à Clément Cadel et entraîné à Mont-de-Marsan par Damien de Watrigant et enfin, toujours en plat, celle de Dauphine Dauré pensionnaire de Victoria Mercader, installée en Haute-Garonne.

Prochaine journée à Pompadour qui sera l’avant-dernière de la saison, dimanche prochain 2 septembre. Il s’agira de la journée du Lion’s Club Limoges Saint-Martial, où des présentations de véhicules de collection seront proposées au public.

Thibaut Dupuy